Attention le sac à main est infesté de microbes

Nombreux sont les lieux où l’on ne s’étonne pas de trouver des saletés et des microbes si l’on ne cite que les zones de décharges de déchets, les blocs sanitaires, les véhicules et zones de transport en commun, les claviers d’ordinateurs … Loin de nous l’idée de pouvoir en trouver autant sur les sacs à mains, et pourtant c’est le cas mesdames. Cela paraît impensable et pourtant c’est vrai et démontré en plus. En effet, les microbes dans un sac à main seraient plus nombreux que ceux dans les toilettes.

En tout cas, c’est ce que l’institut anglais de recherche sur les bonnes pratiques ménagères good housekeeping a infirmé. On peut se le demander d’ailleurs pourquoi ? Cependant, la réponse est toute aussi évidente. Tout simplement parce qu’on apporte des attentions particulières à assurer continuellement la propreté des zones réputées sales, en oubliant celle des zones, des choses considérées anodines. Pour justifier cette réflexion, il suffit de nous demander à quand remonte la dernière fois où l’on a nettoyé notre sac, et la majorité des réponses tomberait sûrement dans le « je ne m’en souviens plus ».

Par pallier cette omission pas bien grave, y remédier est important. Ainsi, une lingette antibactérienne serait de mise suivie d’une éponge humide. Pour éviter l’accumulation des bactéries, il nous suffit aussi d’avoir les bons gestes tels que : éviter de les mettre par terre dans les transports en commun, dans les toilettes. Au bureau, il suffirait de les mettre sur une chaise ou une porte-manteau. Le mieux serait de les maintenir suspendus.

Pour une aisance dans le mouvement et la prévention des maux de dos, il est conseillé d’utiliser un sac à dos en toile facilement lavable.