Le Mountain Bike : quand loisir et sport se confondent

Le Mountain Biker est une discipline qui est encore en plein essor en ce moment. Il fait partie des sports extrêmes regroupant un nombre important de pratiquants. Alors, cherchez en vous la passion du VTT et sachez exploiter votre talent de biker.

 

Mountain Bike : pour qui ? pour quoi ?

Apparemment, le Mountain Bike ne vise pas des personnes particulières. Il est juste classé entre deux catégories bien distinctes (comme la majorité de nombreux sports).

Il y a les simples amateurs et les débutants qui pratiquent le Moutain Bike comme une sorte de randonnée. Et il y a les professionnels, sponsorisés par de grosses boîtes telles que Red Bull ou encore Monster qui font de ce sport une profession. Dans le Business du Moutain Bike, des millions de dollars sont mis en jeu. Être un professionnel dans le Moutain Bike requiert certainement une forte capacité technique et demande des années d’expérience et de durs labeurs.

Dans le milieu professionnel, le Moutain Bike se catégorise en 4 sous-disciplines. Il y a le fameux Cross-Country qui est le plus pratiqué parmi les quatre, le Downhill Men, le 4x Men et le marathon. Ce sont actuellement les seules sous-disciplines reconnues par l’Union Cycliste Internationale. Le classement des meilleurs bikers est consultable sur http://fr.uci.ch/mountain-bike/ranking/

 

Quels sont les matériels requis et sur quel terrain doit-on le pratiquer ?

Le Moutain Bike, comme son nom l’indique, est d’essayer de faire du vélo sur un terrain accidenté, de préférence dans les montagnes. Par contre, les vieilles personnes préfèrent grimper le sommet des montagnes sur le bitume par exemple. Cependant, la majorité des pratiquants de cette discipline préfèrent parcourir des terrains accidentés. Les désireux d’adrénaline préfèrent dévaler les pentes à une vitesse phénoménale, tandis que d’autres sont plus prudents.

Cette discipline exige alors des équipements de qualité permettant d’assurer la sécurité et de procurer la sensation recherchée. On peut ainsi citer les équipements de qualité tels qu’un VTT avec un amortisseur avant et arrière pour donner un confort au biker et réduire les impacts sur le vélo. Les freins sont, bien sûr, des freins à disque. Le cadre du vélo peut être métallique, mais certaines personnes optent pour la performance et choisissent un cadre en carbone. En effet, les athlètes professionnels demandent une à une les pièces du vélo. Il est probable qu’un vélo soit composé de plusieurs pièces en provenance des quatre coins du monde.

Pour le Biker, il doit se vêtir d’une combinaison (très proche de celle d’un motard), ainsi que de gants, de genouillères, de coudières et surtout d’un casque spécialisé. Dans les sports extrêmes, la sécurité est primordiale et la personne, dans la majorité du temps, met sa vie en péril.