Le vélo connecté et vous

Un vélo connecté, Karl Drais ne l’aurait jamais imaginé lorsqu’il a présenté son premier engin à deux roues en 1817 ! Deux siècles plus tard, la bicyclette a subi bien des évolutions et ses équipements aussi. Aujourd’hui, la petite reine se pare et se connecte. En voici quelques exemples

L’antivol connecté

Le cadenas connecté est relié par Bluetooth au smartphone de son propriétaire. L’antivol, fixé à la roue arrière du vélo, détecte automatiquement l’éloignement ou le rapprochement du smartphone auquel il est connecté et ainsi se verrouille ou se déverrouille automatiquement en fonction. Quand il est actif, non seulement il bloque la roue arrière et le cadre, mais en plus il est doté d’une alarme qui se déclenche si quelqu’un essaie de s’emparer du vélo en violant le système. Et le cadenas envoie un petit message de détresse au propriétaire pour l’avertir qu’il est en danger.

Le casque de vélo connecté

Le casque protège mais il devient aussi intelligent pour le confort et la sécurité. S’il vous permet d’écouter de la musique, de téléphoner, de prendre des photos ou des vidéos, il assure également votre sécurité routière. A l’arrière des leds font office de clignotants et indiquent si vous tournez à gauche ou à droite.

Tout est piloté depuis une télécommande fixée au cadran ou au smartphone selon les fonctionnalités utilisées. Et ce n’est pas tout, le téléphone est fixé sur un support qui, en plus de tenir l’appareil, lui permet de se recharger.

Le guidon de vélo connecté

Quel que soit votre vélo, vous pouvez y installer un guidon intelligent. Quel est son rôle ? Vous guider ! Elémentaire direz-vous mais comment ? Avant de partir, vous saisissez votre destination dans une application dédiée installée sur votre smartphone et le guidon fait le reste. Il vous indique par des voyants lumineux le chemin à prendre. Un copilote d’un nouveau genre.

Et comme il s’impose comme votre allié, il assure lui-aussi votre sécurité en se parant de lumières la nuit afin que vous ne passiez pas inaperçu. Et en cas de vol, équipé d’un traceur, vous n’aurez qu’à suivre son itinéraire via l’application pour prendre le chemin emprunté par votre vélo sous la contrainte.