Les troubles de l’érection : un vrai problème chez les vétérans

Selon les statistiques, un homme sur trois souffre des troubles de l’érection à partir de la quarantaine. À part l’éjaculation précoce, les troubles de l’érection deviennent l’un des premiers motifs de consultation chez les sexologues. Cependant, les troubles de l’érection ne doivent pas perturber la vie sexuelle d’un couple et les sexologues auront toujours les moyens d’aider ceux qui en souffrent.

Quelles sont les causes de ces troubles ?

C’est peut-être difficile à croire, mais la plupart des hommes basent leur confiance en soi sur leur capacité à satisfaire les besoins sexuels de leur partenaire, masculin ou féminin. Effectivement, un homosexuel peut également mettre en question cette confiance en soi dans sa vie sexuelle.

Il y a des sexologues qui affirment que les causes des troubles de l’érection sont avant tout psychologiques que physiologiques. Il y a ceux qui doutent de leur performance qui est la principale cause psychologique de ces troubles et puis il y a également la crainte que l’érection ne satisfait pas le partenaire et puis il y a la lassitude précédée d’une routine causée par des relations sexuelles, disons banales.

Il faut aussi souligner que le partenaire a une place très importante dans la vie sexuelle du couple puisque celui-ci est un facteur important dans la création d’une ambiance « chaude » dans leur moment intime. On peut noter cependant que les troubles de l’érection peuvent aussi être dus à l’usure des artères si l’on peut dire cela de cette façon.

Quelles sont les solutions efficaces ?

  • La fameuse pilule bleue est la plus populaire, mais les chercheurs ont trouvé beaucoup d’effets indésirables concernant sa consommation. Il existe de nombreux autres médicaments. Ces effets restent cependant à peu près les mêmes, c’est de prolonger au maximum la durée de l’érection. Ces médicaments peuvent se mettre en action à partir de quelques minutes après sa consommation et peuvent durer jusqu’à 8 heures.
  • Il y a la pompe à vide qui a pour principe de placer le pénis sur celle-ci avec un anneau et qui gardera l’érection dès l’obtention de celle-ci. L’érection sera obtenue après environ 5 minutes.
  • Les injections sont également envisageables

Il y a la prothèse pénienne qui coûte un peu plus cher et doit être renouvelée tous les 10 ans. Il y a la prothèse gonflable et la prothèse semi-rigide. La mise en place d’une prothèse nécessite une intervention chirurgicale.

 

N’oublions pas que le partenaire a aussi une tâche importante dans la résolution de ces problèmes. À savoir :

  • Le partenaire doit s’investir plus dans les préliminaires
  • Le toucher est essentiel pour stimuler le pénis (oralement ou manuellement)
  • Le partenaire doit savoir surprendre son homme dont les méthodes peuvent varier d’un homme à un autre.